Sécurité

Assurance maladies graves

L’assurance

Maladies graves

Je suis convaincu que vous avez quelqu’un de votre entourage: proche, ami, parent, collègue de travail qui a du affronter la maladies lui-même ou un membre de sa famille et les conséquences désastreuses qu’elle peut engendrer.

 

La maladie frappe toujours sans prévenir, sans distinction entre les personnes.

 

Elle frappe non seulement la personne malade, mais également tous ses proches.

 

L’avancée de la médecine offre des possibilités de survies encore meilleures, mais la survie à un cancer, une crise cardiaque entraîne  de lourdes conséquences.

 

Les 2 éléments qui permettent à quelqu’un de faire face à une telle maladie sont le support de ses proches et ses ressources financières ( assurances).

 

La protection d’assurance santé prévoit le versement forfaitaire de la prestations au diagnostic d’une maladie couverte par le contrat.

Les maladies couvertes ont toutes les même définitions d’une compagnie d’assurance à l’autre pour chaque maladie.

Les maladies couvertes selon les types de contrats varient entre 4 et 25 maladies:  Elles vont du cancer, avc, crise cardiaque à l’Alzheimer, Parkinson et perte d’autonomie

Les périodes de couvertures peuvent variées entre 10 et 100 ans.

La plupart des assureurs offriront des contrats à émission simplifiée ou en tarification régulière.

Plusieurs avenants comme le remboursement des primes ou le paiement accélérées peuvent être ajoutées.

Les possibilités offertes avec une protection de maladie grave sont nombreuses et contribuent à rendre ce types de protections vraiment avantageuses.

Le bénéficiaire de la prestation pourra disposer des sommes reçues comme bon lui semble: que ce soit pour payer des soins ou médicaments, rencontrer ses engagements financiers ou remplacer les revenus des proches aidants.

   

Concept pour

Les propriétaires d entreprises

Concept en propriété partagée.

Concept qui permet de protéger l’entreprise de l’absence prolongée d’une ou des personne clés en raison d’une maladie grave.

 

L’entreprise est contractante, bénéficiaire et payeur.

 

Les prestations versées, net d’impôt, permettront l’embauche, la formation et promotion de personnel. Les prestations pourraient également être versées sous forme de dividendes à l’actionnaire.

Les primes payées sont divisées en 3 parties :

  la prime pour la protection.

La prime pour le remboursement au décès.

la prime pour le remboursement du vivant.

 

L’avenant du remboursement des primes du vivant prévoit le versement des primes payées en totalité (100 %) lors de la résiliation de la protection. (Minimum 15 ans ou à la retraite)

 

L’entente de copropriété permettra à la personne clé (actionnaire, propriétaire) de bénéficier de ce remboursement des primes personnellement (libre d’impôt) en échange d’un avantage déclaré annuellement équivalent à la portion de la prime pour cet avenant.

 

De cette façon, le remboursement des primes totales payées par l’entreprise sera versé à la personne clé libre d’impôt.

 

Lorsque les 3 facteurs essentiels sont présents :

1- Liquidité, profits pour l’entreprise (BNR).

 2- Du temps.  (15 ans).

 3- assurabilité de la personne clé.

 

 

Il est pertinent d’évaluer la rentabilité d’un tel concept comparativement au rendement d’un placement garanti similaire (placement non enregistré, cie gestion), du versement en dividendes ou salaire équivalent.

Il est important de comprendre que ce concept utilise une zone grise dans la loi qui n’a pas fait l’objet de révision ou de décision quant à sa légalité sur le plan fiscal par les gouvernements.

 

Par conséquent, il est important de ne pas donner un avantage personnel à la personne clé au détriment de l’entreprise.  Une certaine prudence « de gros bon sens « est donc de mise avec ce concept. Les avenants, protections, options doivent être bien évaluée.

Pour des questions, un complément d’information ou une rencontre…